© 2016 Your Business Name!

Archive

SEIGNOSSE – Aménagement durable des stations du littoral aquitain

Conduite pour le compte de la commune de Seignosse en partenariat avec le GIP littoral aquitain, cette mission a pour objectifs principaux de mettre en œuvre un projet d’aménagement durable de la station, dans une perspective de maintien de la diversité et de la qualité de l’offre touristique et, au-delà, d’assurer un aménagement et un développement durable aux territoires littoraux. Dans la poursuite de la démarche aménagement durable des stations menée sur les sites test de Audenge, Mimizan et Bidart qui a abouti entre autre à l’élaboration d’un référentiel d’innovation proposant des modèles capables de répondre aux multiples problématiques du littoral aquitain, cette étude s’inscrit donc dans cette dynamique. Seignosse est une commune de 3 400 habitants située au sud des Landes. Bien deserrvie par l’autoroute A 63, à proximité du pôle urbain Bayonne/ Anglet/ Biarritz. A l’instar de nombreuses communes litorales des Landes, elle est organisée sous la forme d’archipel, ces différents pôles (centre bourg, golf, station littorale, étangs) fonctionnent comme des entités quasi-autonomes au milieu d’une forêt de pin. Ces différentes entités sont reliées par des routes qui permettent un lien retro-littoral / littoral au cœur de la forêt de pin. Le triptyque Forêt - lac - Océan résume les marqueurs forts du territoire communal, auxquels il faut ajouter l’attractivité liée aux pratiques du surf dans la continuité des communes de Cap-breton et Hossegor. Le plan guide pour l’intensification de la centralité d’Audenge articule différentes actions : - La requalification du cœur du Penon et de l’entrée de plage, - L’aménagement d’une promenade de la dune du Penon aux Bourdaines, - le développement des circulations douces dans un rayon de 10 mn à pied depuis le centre-ville, - La mise en valeur des étangs, - La mise en place d’un plan d’action pour les copropriétés....

ATELIER DES TERRITOIRES – Région de Nozay

“MIEUX VIVRE ENSEMBLE DANS LE PÉRIURBAIN”, La Communauté de Communes de Nozay, territoire rural ouvert sur la métropole nantaise, et, dans un degré moindre sur la métropole rennaise, doit aujourd’hui faire face à plusieurs enjeux spécifiques à ce type d’espace : accompagner les évolutions démographiques et les transformations des modes de vie à l’œuvre sur son bassin de vie, tout en préservant un environnement et un cadre de vie de qualité. Pour y répondre, les élus de la Communauté de Communes de Nozay ont décidé de construire une stratégie de territoire ambitieuse impliquant une vision partagée de son développement à l’horizon 2030. Plusieurs temps et formes de rencontres ont permis son élaboration : des séminaires d’élus, des ateliers, des groupes de travail, des concertations sous forme d’enquêtes et de réunions publiques. Ainsi, tous les acteurs du territoire : associations, institutions, entrepreneurs, agents, citoyens, ont pu s’exprimer, à travers ces moments et ces outils, sur leurs visions des enjeux et sur leurs envies pour le territoire. La construction du projet s’est aussi appuyée sur la démarche d’Ateliers du Territoire conduite par l’Etat. La session 2016 portant sur la thématique « Mieux vivre ensemble dans le périurbain », la Communauté de Communes a présenté sa candidature à l’appel à projets et a été retenue. Elle a ainsi bénéficié de l’accompagnement d’une équipe pluridisciplinaire d’experts composée d’urbanistes, d’architectes, paysagistes et géographes dont le regard extérieur a permis de mettre en exergue les ressources et les potentiels du territoire. https://www.cc-nozay.fr/Projet-de-territoire-2017-2030.html...

SITE AEROPORTUAIRE de La Réunion – ATELIER DES TERRITOIRES

Au coeur du territoire de la Communauté Intercommunale du Nord de La Réunion, un site de développement économique stratégique pour l’île connaît un développement urbain rapide et croissant qui doit être anticipé autour de l’aéroport Roland Garros de Saint Denis. Entre vision globale à long terme et actions opérationnelles immédiates, l’enjeu de l’Atelier des Territoires consistait à fédérer les acteurs autour d’une stratégie commune, en mettant autour de la table les élus des communes de Saint-Denis et de Sainte-Marie, de la Communauté Intercommunale du Nord de La Réunion, de la Région collectivité chef de file en matière de développement économique, et les représentants du concessionnaire de l’aéroport, des Forces armées présentes sur le site et de l’État. L'objectif de l'atelier était de construire une vision partagée du devenir du site avec plus de cohérence et de complémentarité entre les différents projets portés par cette pluralité d'acteurs n'ayant pas une habitude de travail en commun. Un  positionnement stratégique partagé par cette communauté d’acteurs s’est traduit par une réinscription du site de l’aéroport dans le paysage océanique de la façade littorale, la valorisation des usages de loisirs et de plein air sur l’ensemble de la côte et la préservation d’un cadre d’accueil qualitatif pour les entreprises et les visiteurs de l’île. Territoire contraint où le foncier est rare, le défi a consisté à conjuguer de manière raisonnée les perspectives de développement environnant l’infrastructure aéroportuaire avec l’ambition de qualifier le site comme porte d’entrée de l’« île jardin ». Si l’État, traditionnellement très présent sur l’île, reste coordonnateur de la mise en oeuvre de la feuille de route établie dans le cadre de l’Atelier des Territoires, un acteur ou un binôme d’acteurs fût désigné pour coordonner chaque axe de travail avec un comité partenarial de pilotage regroupant les partenaires concernés au premier plan par la mise en actions des projets....

GRAND PORT MARITIME – La Rochelle

Le Port Atlantique de la Rochelle, acteur économique en croissance et au premier plan parmi les ports français, souhaite mettre en valeur son patrimoine architectural, urbanistique et paysager et mieux intégrer ses outils de production au sein de la ville dense et durable. La mission consiste à élaborer un plan d’ensemble du port définissant zone par zone, différents principes généraux d’aménagement paysagers et architecturaux ainsi que des principes de mise en valeur des éléments forts du paysage portuaire, de jour comme de nuit. L’étude vise à terme à cibler un ensemble d’opérations pouvant être mises en œuvre et déclinées par étape, à court, moyen et long termes. L’équipe regroupée autour de l’agence de paysage Phytolab travaille autour de 4 axes thématiques afin de révéler les entités et paysages portuaires : - La mise en valeur géographique du port et de ses réseaux doux, - Le renforcement des connexions ville - port, - L’invention d’un dialogue visuel et poétique nocturne, - L’affirmation des codes et de l’identité portuaire. INterland travaille plus particulièrement sur les questions d’interface entre la ville et le port, sur l’élaboration d’une charte architecturale et sur la mise en place d’une méthodologie d’interventions artistiques. Au delà des expertises apportées par les différents partenaires, cette étude fait la part belle au travail de coproduction, dans une logique de partage avec les grands acteurs du territoire rochelais....

ATELIER DES TERRITOIRES – Bourgogne

En 2012, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement poursuit sa démarche “Atelier des Territoires”, afin d’explorer de nouvelles approches de projet et de partenariat sur des territoires complexes et de grande dimension, à forts enjeux et en manque d’ingénierie. La DREAL Bourgogne qui prend localement le relais du ministère, a mis une équipe projet pluridisciplinaire de haut niveau à disposition pendant un an, afin de construire une stratégie de territoire sur trois sites. Cette démarche impliquant de multiples acteurs permet d’apporter un regard neuf et croisé pour débattre des atouts et des potentialités d’un territoire, pour fédérer de nouvelles géométries de gouvernance et des associations de projets à des échelles pertinentes. Cet atelier se construit autour d’une thématique unique à forts enjeux, celle de la solidarité territoriale dans une région éclatée. Trois territoires de grandes dimensions, aux gouvernances complexes et parfois en manque d’ingénierie relèveront le défi de cette solidarité d’avenir : le « Croissant fertile bourguignon » s’étalant de Dijon à Montceau-les-Mines, « l’Avallonnais, terre précieuse », et « le territoire en mutation du val de Loire sud nivernais ». La réflexion, organisée en ateliers, met en avant le projet comme un support de débat et d’échanges entre les acteurs du territoire. Il s’agit bien d’une œuvre collective, produit de la transdisciplinarité, dans le frottement d’individus et d’expériences différents. L’atelier des territoires sera un creuset d’idées où connaissance et expérience s’interrogent, où les postures sont mises de coté pour mieux discuter le futur des trois sites....

« Habitations Légèrement Modifiées » – Film documentaire

"Habitations Légèrement Modifiées" "Construite en 1959 par l'architecte Raymond Lopez, la tour Bois le Prêtre est une tour HLM de quinze étages, dans le 17e arrondissement de Paris. Vétuste, usée, la tour Bois le Prêtre échappe finalement de justesse à la démolition en 2001 au profit d'une « rénovation » dessinée par les architectes Druot, Lacaton et Vassal. En proposant les chroniques de cette rénovation, en suivant au jour le jour l'ensemble de cette intervention, c'est l'attachement que nous entretenons tous avec nos intérieurs qui sera rendu visible, les relations intimes et identitaires que nous tissons avec nos espaces de vie. Il s'agit d'un film d'architecture, dans le sens où le réel sujet du film n'est ni le projet, ni les architectes, mais l'espace en transformation et son influence sur la vie des habitants." Télécharger le dossier de presse : DP_HLM_05_2015 Distribution artistique Réalisateur : Guillaume Meigneux Image : Olga Widmer Son : Sylvain Richard, Damien Tronchot, David Chaulet Montage : Laurence Manheimer Mixage : Sébastien Cabourg Etalonnage : Colin Lévêque Producteurs : Sébastien Téot et Aurélien Lévêque, Franck Hulliard Partenaires En coproduction avec INterland films Avec le soutien du Pôle Image Haute-Normandie, du CNC et de la SCAM Informations techniques Durée : 76 min. Année de production : 2013 Durée du chantier : 24 mois Architectes : Druot, Lacaton et Vassal Bailleur : Paris Habitat Entrepreneur : Brézillon Diffusions – prix Mois du film documentaire – coup de cœur 2015 Trömso International Film Festival – Norway Filmoteca Catalunya – Barcelona Cinematek Bruxelles Sélection le club Mediapart Barbican – Architecture on film 2013...

« Bassidji » – film documentaire

Bassidji Documentaire, 114 minutes - HDV - vo farsi, st français et anglais Réalisation : Mehran TAMADON Scénario : Mehran TAMADON. En collaboration avec : Laetitia LEMERLE Producteurs : Catherine DUSSART - CDP (France), Franck HULLIARD - INTERLAND (France), Elena TA T TI et Thierry SPICHER - BOX PRODUCTIONS (Suisse), Mehran TAMADON (Iran) Sortie dans les salles françaises : 20 octobre 2010 "Dans un désert, sur une colline, des hommes, des femmes en tchador et des enfants déambulent dans un vaste "musée" en plein air dressé en mémoire des martyrs de la guerre Iran-Irak. C'est le nouvel an iranien, nous sommes près de la frontière irakienne. Un homme me guide. Il est grand et charismatique et s'appelle Nader Malek-Kandi. Pendant près de trois ans, j'ai choisi de pénétrer au coeur du monde des défenseurs les plus extrêmes de la République islamique d'Iran (les bassidjis), pour mieux comprendre les paradigmes qui les animent. Nous venons du même pays, et pourtant, tout nous oppose : Iranien habitant en France, athée et enfant de militants communistes sous le Shah, j'ai tout pour heurter les convictions de ceux qui respectent les dogmes du régime. Un dialogue se noue pourtant. Mais entre les jeux de séduction et de rhétorique, les moments de sincérité et la réalité du système politique et religieux qu'ils défendent, jusqu'où nos convictions respectives sont-elles prêtes à s'assouplir pour comprendre qui est l'autre ?"...

GENERATION AUTOMATIQUE BIO-MIMETIQUE

PROGRAMME DE GENERATION AUToMATIQUE avec l’UMR MAP-ARIA / RENATO SALERI Le projet GEPROS est composé de deux directions de recherche, complémentaires et interactives : Une démarche exploratoire de recherche de méthodes génératives bio-mimétiques développée au sein de l’équipe MAP-ARIA. Ces générateurs sont capables de produire rapidement des simulations spatiales aux échelles architecturale et urbaine. Une démarche opérationnelle de recherche d’un générateur systémique et sélectif au sein d'INterland, travaillant directement à l’échelle de l’îlot en considérant les bâtiments comme des formes conceptuelles (parallépipèdes superposés) abritant des programmes urbains à tester (faisabilité des shon, des usages, des connexions, des circulations)....