Lorem quis bibendum auci Lorem gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit. Duis sed odio sit amet nibh vulputate cursu. Ut enim ad minim veniam.

© 2016 Your Business Name!

ATELIER DES TERRITOIRES, La Réunion

COMMANDITAIRE - MISSION

Ministère du Logement et de l'Habitat durable | DGALN | DHUP | DEAL Réunion - Stratégie de positionnement et d'aménagement de la grande zone arrière aéroportuaire

PARTENAIRES

CMN Partners, Coloco, Transitec

DATE ET LIEU

Saint Denis de la Réunion, Sainte Marie, Sainte Suzanne 2014-2015.

Catégorie

Drom Com, International, Villes & métropoles

ATELIER DES TERRITOIRES, La Réunion

Cette mission a permis d’accompagner l’équipe de la DEAL Réunion par la co-animation d’un travail de groupe tout au long de l’exercice d’ateliers territoriaux en 2014-2015 . Cette démarche a permis aux agents de L’État et aux élus d’imaginer collectivement les perspectives de développement de la porte d’entrée stratégique réunionnaise que constitue le territoire aéroportuaire « Roland Garros » à court, moyen et long terme. La réflexion, organisée en ateliers, met en avant le projet comme un support de débat et d’échanges entre les acteurs du territoire. L’atelier est un creuset d’idées où connaissances et expérience s’interrogent, où les postures sont mises de coté pour mieux discuter le futur de la porte d’entrée du territoire insulaire.
Le site a d’abord été repositionné dans l’ensemble économique et paysager du nord de l’île. La façade littorale nord de l’île de la Réunion souffre d’un déficit d’image et d’aménagement d’autant plus étonnante aujourd’hui que le désir de rivage des réunionnais se fait croissant et que la demande de nature en ville et d’une offre en sports et loisirs de plein air est toujours plus forte. Le projet a permis de restituer le site aéroportuaire dans sa « littoralité » La façade maritime représente un vecteur de qualification de l’offre économique à proximité, notamment en terme d’image.
Le positionnement, la quantification et les conditions de mise en œuvre opérationnelles du projet d’aménagement ( plus de 100 000m² de SDP) sur la plateforme aéroportuaire ont été débattus : de la programmation du site au marketing, en passant par la gouvernance à mettre en place.
Dans le respect des politiques volontaristes de transport initiées par les différentes collectivités locales, l’un des axes majeurs a enfin été la constitution d’une offre en transport en commun attractive offrant une bonne desserte du site et une liaison forte entre les polarités nord.