Lorem quis bibendum auci Lorem gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit. Duis sed odio sit amet nibh vulputate cursu. Ut enim ad minim veniam.

© 2016 Your Business Name!

LES DERVALLIERES, Nantes Métropole

COMMANDITAIRE - MISSION

Nantes Métropole - Étude de stratégie urbaine NPNRU

PARTENAIRES

Atelier Georges, Tugec, Collectif la Luna, Le dernier Spectateur

LIEU ET DATE

Les Dervallières, Nantes, 2017-2019

Catégorie

Pays de la Loire, Quartiers RNU

LES DERVALLIERES, Nantes Métropole

Le quartier des Dervallières est un quartier d’habitat social se développant le long de la vallée de la Chézine dans un site naturel remarquable, où la topographie est particulièrement marquée. Se développant sur 62 ha, le quartier, à sa création, regroupait 5 200 habitants et 2 400 logements. A l’instar de la majorité des quartiers d’habitat social, il concentrait un certain nombre de difficultés sociales et souffrait d’un fort enclavement. Depuis les années 1990, il a connu plusieurs vagues d’investissement public permettant une ouverture du quartier, la construction de nouveaux équipements, la diversification des logements tout en sauvegardant, préservant les espaces verts du quartier.

Malgré des investissements et travaux ambitieux, il existe aujourd’hui des disparités de qualité urbaine, paysagère et architecturale, sur le quartier. Le Vallon des Dervallières est aujourd’hui métamoprhosé : logements neufs qualitatifs, nouveaux espaces publics, ouverture sur la vallée. Le secteur Jean Ingres a vu ses logements requalifiés. Mais entre ces deux secteurs d’intervention, il demeure des secteurs dégradés (secteur Lorrain, de La Tour, immeubles Watteau et B1 Callot). Les interventions massives du PNRU 1 se sont faites en périphérie du quartier, la dynamique initiée sur les marges doit maintenant irriguer l’ensemble du quartier, la place des Dervallières doit jouer son rôle d’espace central, fédérateur support de commerces et de services, des liaisons doivent être créees pour renforcer les connexions entre le haut et le bas du quartier.

Pour prolonger la dynamique inité par le PNRU 1, le quartier peut s’appuyer sur de nombreux atouts:
– un cadre naturel, géographique remarquable
– une bonne situation au sein de l’agglomération nantaise
– une mobilisation habitante déjà bien structurée
– la présence d’association artistique
– des projets de renouvellement qualitatifs qui fixent un niveau d’ambition élevé pour le PNRU 2