Lorem quis bibendum auci Lorem gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit. Duis sed odio sit amet nibh vulputate cursu. Ut enim ad minim veniam.

© 2016 Your Business Name!

Author: INterland

POSTE DE DIRECTEUR D’ETUDES STRATEGIE TERRITORIALE / PROJET URBAIN INterland PARIS 12 impasse Mousset - 75012 INterland est une structure collaborative et pluridisciplinaire qui accompagne les porteurs de projet (collectivités, aménageurs, opérateurs, bailleurs...

INterland présente « La grande traversée », à la recherche des écologies singulières

PROGRAMME DE LA JOURNÉE cgg-brochure-web 8h30 - 9h00 Accueil du public 9h00 - 09h45 Discours d’introduction Michael Møller, Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève Antonio Hodgers, Conseiller d’État (DALE) Pierre-Jean Crastes, Vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français Présentation de la journée par Panos Mantziaras, Fondation Braillard Architectes 9h45 La Grande Traversée – Franck Hulliard 10h50 Mille et une Machines – Stefano Boeri 11h40 Métaboliser les invisibles – Matthias Armengaud 12h30 - 13h30 Pause déjeuner 13h30 Grand Genève et son sol : propriété, écologie, identité – Milica Topalovic 14h20 Energy Landscape – Oscar Buson 15h25 Contrées Ressources – Nathalie Mongé 16h15 Du sol et du travail : la transition, un nouveau projet biopolitique – Paola Viganò 17h05 Conclusion de la Journée de Séminaire...

Sortie de l’ouvrage de la session des Ateliers des territoires

Périurbain : le terme s’est imposé en France dès les années 1970-1980 pour désigner ces espaces ruraux « grignotés » par l’urbanisation. Quels maux ne lui a-t-on pas associés ! Consommation de terres agricoles, qualité médiocre des constructions pavillonnaires, dépendance des habitants à l’automobile, mode de vie individualiste, etc. Autant de critiques qui n’auront pas eu raison de l’engouement des Français pour ce cadre de vie hors de la ville — où ils continuent toutefois de se rendre quotidiennement pour travailler, accéder aux services, aux loisirs… Plusieurs décennies de « lutte contre l’étalement urbain » n’ont pas réussi à endiguer le phénomène. C’est pour dépasser ces contradictions et malentendus qu’un Atelier des territoires a été lancé, directement lié à la réalité de terrain de cinq sites volontaires : le Nord-Corrèze (19), la communauté de communes de Nozay (44), la métropole caennaise (14), la communauté de communes du Bassée‑Montois (77) et l’agglomération troyenne (10). Sous la supervision des directions départementales des territoires (DDT), ces sites ont bénéficié de l’appui d’une équipe pluridisciplinaire coordonnée par les bureaux d’études Alphaville, Acadie, Interland et Obras. À partir de la « matière vive » issue de ces travaux, un groupe d’experts a tiré des enseignements et recommandations prenant à revers nombre d’idées reçues. Ce sont ces regards croisés de praticiens, chercheurs et citoyens que cet ouvrage invite à découvrir. Puisse cette démarche contribuer à ré-imaginer la périphérie de nos villes et à accélérer les transitions positives déjà à l’oeuvre dans de nombreux territoires pionniers. Avec les contributions de Frédéric Bonnet, Xavier Desjardins, Franck Hulliard, Manon Loisel, Delphine Négrier, Mathias Rouet, Timothée Turquin ; de Éric Alonzo, Laurent Cailly, Éric Charmes, Marc Dumont, Judith Ferrando y Puig, François Ménard ; et d’élus, agents de l’État et autres acteurs investis dans la vie de leur territoire....

INterland présente « Réinventer Nozay »

« Le périurbain, espace à vivre » Cité internationale universitaire de Paris / Animateur de la journée : Sylvain Allemand, journaliste 10h00 Présentation de la journée par le sous-directeur de l’Aménagement durable, DGALN 10h10 Discours d’ouverture de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales 10h25 Habiter et participer – Partir des besoins des habitants et de leur expertise d’usage (les exemples de Nozay, Caen et Troyes) L’apport des habitants dans la fabrique du périurbain est déterminant. Pourtant ceux-ci sont rarement associés aux stratégies d’aménagement en dehors de l’exercice encadré de la concertation. L’Atelier des territoires a voulu changer la donne en replaçant les questions d’habitat et les compétences des habitants au coeur du processus de changement. Panorama des sites d’atelier Avec Mélanie Molin, DDTM 44, Héloïse Deffobis, DDTM 14 et David Dutheil, DDT 10 Table ronde Quelles mises en projet des territoires périurbains ? Avec Franck Hulliard, INterland , Manon Loisel et Xavier Desjardins, Acadie Quels acquis et capacités nouvelles pour les territoires ? Avec Claire Théveniau, présidente, Communauté de communes de Nozay et Jean-Claude Provost, vice-président ; Xavier Pichon, vice-président, Caen-Normandie-Métropole et Rémy Guilleux, maire de Maltot ; Jean-Pierre Abel, président,Syndicat d’étude, de programmation et d’aménagement de la région troyenne ou Claude Homehr, vice-présidente Quelles réflexions des experts/chercheurs pour nourrir l’action ? Intervenants : Judith Ferrando y Puig, Missions publiques et Laurent Cailly, Université de Tours 14h00 Créer et produire – Du territoire servant au territoire partenaire (les exemples du Nord-Corrèze et de Bassée-Montois) Souvent perçu comme un espace consommateur en ressources, le périurbain est généralement peu envisagé dans sa dimension productive ou soutenable et dans sa capacité à entreprendre. L’Atelier des territoires a cherché des voies de transition des modèles économiques actuels vers une valorisation des ressources du territoire et un positionnement davantage négocié avec les autres acteurs territoriaux notamment les métropoles. Panorama des sites d’atelier Avec Étienne Brunet, DDT 19 et Aude Leday-Jacquet, DDT 77 Table ronde Quelles mises en projet des territoires périurbains ? Avec Delphine Négrier, Alphaville ; Frédéric Bonnet, Obras Quels acquis et capacités nouvelles pour les territoires ? Avec Roger Denormandie, Président, Communauté de communes de Bassée- Montois, Xavier Lamotte ou Emmanuel Marcadet, vice-président ; Éric Bellouin, vice-Président et Pascal Cavitte, élu-référent, Tulle-agglo Quelles réflexions des experts/chercheurs pour nourrir l’action ? Avec Marc Dumont, université de Lille et Éric Alonzo, EAVT Marne-la Vallée 15h45 Accompagner la mise en projet des territoires et améliorer la territorialisation de l’action publique, par Paul Delduc, Directeur Général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature...

L’équipe d’INterland retenue pour imaginer le Grand Genève du 21e siècle

Habiter le 21e siècle à l’ère de l’Anthropocène témoigne d’une double espérance, celle de penser que la prospective puisse encore avoir un horizon, et celle de voir notre modèle de développement profondément changer. Rien n’est assuré pour autant, si ce n’est une évolution dont on ne saurait aujourd’hui prévoir la trajectoire, mais pour laquelle nous pouvons en partie décider de faire le choix de la responsabilité, ou a minima de parier sur ce que nous allons perdre ou gagner. 1. REFORMULER POUR INVENTER TRANSITION ET PLANIFICATION NE SONT PAS CE QUE L’ON CROIT En croisant les enjeux de la «planification» avec ceux de la «transition écologique», l’occasion nous est donnée de reformuler la situation dans laquelle nos sociétés organisées évoluent aujourd’hui – situation qui ne peut être réduite ni à une simple transition, ni à un simple renouveau des modes classiques de la planification : il ne s’agit pas de passer d’un état que l’on jugerait destructeur, dépassé, vers un autre état qui serait plus raisonné, vertueux. Le défi ne relève pas pour nous d’une forme d’adaptation, mais plus fondamentalement d’une capacité de réinvention du modèle d’habiter des écosystèmes désormais reconnus complexes (et eux même en évolution permanente). 2. HYBRIDER POUR EXPLORER POSTURES CROISEES Combiner pratique et recherche, stratégie et action, programme et projet...